Accueil
Rétrospective
01/01/2017
01/01/2017-2
02/01/2017
03/01/2017
05/01/2017
06/01/2017
07/01/2017
13/01/2017
14/01/2017
15/01/2017
15/01/2017-2
17/01/2017
21/01/2017
22/01/2017
23/01/2017
24/01/2017
26/01/2017
Les chats
31/01/2017
01/02/2017
02/02/2017
Jolas Jarouska
05/02/2017
07/02/2017
08/02/2017
Don Gio 9 ans
Zelie et ses bébés
10/02/2017
11/02/2017
Reflexions
12/02/2017
13/02/2017
Echanges
14/02/2017
Les chipies
Oiseaux
Les chipies
16/02/2017
Fin de l'hiver
19/02/2017
Haendel
23/02/2017
03/03/2017
04/03/2017
Gluck
10/03/2017
Nature en mars
Les chipies
15/03/2017
17/03/2017
19/03/2017
20/03/2017
22/03/2017
Haendel 5 ans
23/03/2017
24/03/2017
26/03/2017
28/03/2017
29/03/2017
30/03/2017
Hirondelles de mars
03/04/2017
Hirondelles
Les chipies
04/04/2017
05/04/2017
06/04/2017
Hirondelles
Domaine des chipies
site des hirondelles
Be Bop blessée
Evolution de Be Bop
Remise en route
Les chipies
Les hirondelles
Jolas, Jarouska, 3 ans
19/04/2017
Départ en promenade
Evolution Be Bop 2
24/04/2017
Evolution Be Bop 3
Evolution Be Bop 4
Be Bop, première sortie
01/05/2017
Evolution Be Bop 5
Mise au repos
Evolution Be Bop 6
10/05/2017
13/05/2017
14/05/2017
Evolution Be Bop 7
15/05/2017
16/05/2017
18/05/2017
Evolution Be Bop 8
20/05/2017
20/05/2017, les chats
Evolution Be Bop 9
24/05/2017
Les hirondelles
25/05/2017
26/05/2017
Evolution Be Bop 10
Convalescence Be Bop-1
Hirondelles rustiques
La nature
Les léos
07/06/2017
Convalescence Be Bop-2
Convalescence Be Bop-3
Convalescence Be Bop-4
12/06/2017
Convalescence Be Bop-5
14/06/2017
17/06/2017
18/06/2017
20/06/2017
Les yeux de Be Bop
23/06/2017
25/06/2017
26/06/2017
28/06/2017
29/06/2017
30/06/2017
02/07/2017
03/07/2017
Domaine des chipies-2
06/07/2017
07/07/2017
09/07/2017
Haendel se lève
Hirondelles
16/07/2017
17/07/2017
18/07/2017
19/07/2017
20/07/2017
Europe 8 ans
13/08/2017
Feedback 7 ans
21/08/2017
22/08/2017
Les Be ont 11 ans
10/09/2017
Visites au Pli
17/09/ 2017
Gluck 6 ans
Hirondelles
Chipies 1 an
Indexation
Automne 2017
Oiseaux en automne
Léos en automne
Novembre 2017
Chats en novembre
Léos en novembre
01/12/2017

Journal du Pli du Soleil

Rétrospective

 

Le journal 2017 sous forme de blog

Année 2016   Année 2015   Année 2014   Année 2013   Année 2012   Année 2011   Année 2010   Année 2009   Année 2008   Année 2007   Année 2006    Année 2005

 

Page précédente   Page suivante

Convalescence Be Bop (1)

Vendredi 02 juin 2017, j+52

Le chirurgien a donné son feu vert, Michel ramène Be Bop à a maison. Nous devons impérativement la tenir au calme pendant 3 semaines avec une collerette.

Be Bop nous fait des câlins et des ronrons délirants. Elle se roule sur nous, nous regarde avec de grands yeux brillants, saute sur place, court dans la chambre, saute sur le lit, les chaises, les étagères, court un peu partout, revient se lover contre moi, dort 5 minutes, sursaute au moindre bruit comme s'il était multiplié par 10, idem pour la lumière qui l'éblouit. Bref, le cocktail donné à l'hôpital pour lui redonner l'appétit et diminuer la douleur, additionné avec la joie de retrouver sa maison, est extrêmement efficace, un peu trop peut être. Il va falloir attendre que tout cela redevienne normal et qu'elle ne fasse pas sauter les points entre temps.

Physiquement, j'ai un animal bizarre entre les mains, l'avant ressemble à un chat maigre muni d'un entonnoir qui lui enserre la tête, l'arrière entièrement tondu fait pense tour à tour à un caniche mal  (ou trop bien) toiletté un chien nu du Mexique ou un poulet prêt à cuire.

-

Samedi 03 juin 2017, j+53

Cette nuit, Nous l'avons fait dormir à l'étage dans le cabinet de toilette. Elle a mangé tout le pâté que je lui avais donné. La journée, nous la gardons dans notre notre chambre. Elle est nettement plus calme. Be Bop mange, elle digère correctement et elle dort beaucoup lovée contre moi ou couchée dans une étagère. Elle réclame ma présence et dès que je rentre dans la chambre, elle s'installe sur le lit pour des câlins ou pour se reposer contre moi. Comme elle dort beaucoup, je fais de même. Mimétisme?

-

-

Dimanche 04 juin, j+54

La collerette présente un inconvénient pour manger mais surtout pour boire. Nous avons acheté un collier et une laisse pour libérer la tête pendant un moment et lui donner un accès plus facile à la nourriture. Pour l’instant, cette deuxième solution  la panique plus qu’autre chose. Dès que je remets la collerette, elle semble rassurée comme si cela représentait une sécurité.

Comme je dois  lui donner des cachets et que je ne peux pas le faire quand elle a la collerette,  je l’habitue à la laisse et le collier quand elle est contre moi.

Le matin, je m’assois sur le lit avec Be Bop sur les genoux. J’échange la collerette avec le collier+ laisse. Je vérifie l’état du cou et mets du cérat de Galien sur le carré dégarni de poils sous la mâchoire  (frottement de la collerette ou séquelle de  tuyaux scotchés pendant ses anesthésies ?). Je donne un peu d’eau à la pipette au cas où elle en aurait besoin. Je fais avaler le cachet d’antibiotique dans du pâté que je mets au fond de la gueule. Je lui  présente ensuite sa gamelle, elle mange de bon appétit si elle est contre moi. Ensuite, d’elle-même, elle se déplace sur le lit pour trouver son coin câlin. Nous nous installons confortablement et elle commence une toilette symbolique avec léchage de la patte qu’elle passe derrière l’oreille,  léchage des poils non tondus et lorsqu’elle arrive vers la zone opérée, léchage de ma main qui est posée en protection.  Ensuite, elle cherche la meilleure place pour dormir, roulée en boule contre moi ou étendue de tout son long, la tête reposant sur mon bras. Quand elle a trouvé le coin le plus confortable, elle sombre dans un sommeil réparateur et, comme cela dure un long moment, je rêve qu’elle ait besoin  urgent à soulager ce qui me permettrait de faire la même chose de mon côté !

Dès qu’elle est réveillée ou dès que je quitte la chambre, je lui remets la collerette et elle l’accepte sans problème.

Je ne l’ai pas encore pesé, elle est tellement maigre que je crains le chiffre qui va s’afficher.

Pour connaitre sa température, j’avais peur de lui faire mal en mettant un thermomètre  dans son popotin.  C’est tellement proche des cicatrices. Pourtant je n’ai pas hésité à soigner les plaies quand il le fallait. Samuel m’a encouragé en me disant que je devais le mentaliser comme un soin. Cela fonctionne ! Elle n’a pas de fièvre.

-

17 h

Petite sortie digestive, tenue en laisse, Be Bop a compris la contrainte collier+ laisse et elle l'accepte. Les selles sont impeccables. Be Bop fait ses griffes sur un arbre puis nous passons un moment dehors, Be Bop sur mes genoux et, Moumine qui surveille, assise sur mes pieds. De retour dans la chambre, Be Bop est dynamisée, ayant fait sa recharge de soleil, de grand air et d'hirondelles qui tournent autour de nous. Je suis obligée d'enlever la table roulante sur laquelle je pose ce que j'utilise quand je la soigne, elle a décidé de faire du trampoline avec.

 

Pour laisser un commentaire vous avez une version blog

-

Page précédente     Page suivante